Plantes Médicinale​s en cuisine – Réponses 3

Bonjour,

Pour faire suite (et fin) à l’article sur les plantes médicinales de votre cuisine et ses réponses 1 et la réponse 2, les dernières indications ci-dessous :

  • romarin
  • roquette
  • thé
  • thym

Tout d’abord le romarin, tout le monde connait son odeur caractéristique, mais d’un point de vue médicinal, c’est un stimulant et un tonique, il améliore la circulation du sang, il excite les digestions dyspeptiques, il relève le tonus des surmenés et des convalescents. Il stimule la fonction biliaire et il stimule foie, il combat la congestion de ce dernier et l’inflammation de la vésicule biliaire, il combat la paresse de l’estomac, le surmenage physique et intellectuel, de même que l’abattement succédant à une maladie grave. Il a une action sur les migraines, les vertiges, les palpitations, l’oppression, l’insomnie, la nervosité, les troubles intestinaux.
En bain, il calme les douleurs rhumatismales.

La roquette est un tonique, mais de plus, elle est excitante. Elle stimule l’appétit et la digestion et possède des vertus diurétiques. On dit également qu’elle est aphrodisiaque. Elle est antiscorbutique.

Le thé est un tonique et un euphorisant, il a une action stimulante sur la vivacité intellectuelle, il est bénéfique sur les fonctions rénales et digestives, il facilite et accélère la digestion, grâce à ses propriétés diurétiques. Le thé vert permet l’arrêt des diarrhées bénignes.
En consommant du thé, il y a accroissement de la vigilance et du tonus, notre psychique est également accru. Le thé est un défatiguant remarquable, il dissipe la migraine et les céphalées qui accompagne la concentration intellectuelle.

Enfin, il a une action sur le système cardio-respiratoire, il est actif contre l’athérosclérose et il est hypocholestérolémiant.

Le thym est un stimulant, un tonique et un antispasmodique (il calme les spasmes des intestins ou de l’estomac ou des toux répétitives). Il est antiseptique, antivirale, désinfectant (plus particulièrement intestinal), bactéricide. Il diminue aussi les sécrétions nasales, ce qui lui permet d’être très utile contre les maux de l’hiver, contre les toux, les bronchites, les infections pulmonaires, mais aussi contre les rhumes et les rhinites.

C’est également un calmant du système nerveux.

Thym de mon jardin légèrement en fleurs
Thym de mon jardin légèrement en fleurs

Si vous souhaitez approfondir certains éléments ou si vous souhaitez la description d’un autre aliment, n’hésitez pas à commenter cet article ou bien à envoyer un mail à FD.AromaPhyto@gmail.com

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s