Articles – Réflexologie : définitions

Si vous souhaitez savoir comment se déroule une consultation de Réflexologie, suivez ce lien.

Histoire de la réflexologie

La réflexologie est une science qui se fonde sur le fait qu’il existe dans les pieds et les mains des zones réflexes correspondant à toutes les glandes, tous les organes et à toutes les parties du corps.

En 2300 avant JC, en Egypte, des fresques ornant les tombes de dignitaires retracent les méthodes de soins des médecins : attouchement de mains et de pieds.

fresque_egypte.jpg

Nous retrouvons également des traces de réflexologie du pied en Inde : représentation du pied de BOUDDHA avec les symboles de son corps et les pieds de VISHNU PADA (peintre Radjastan du XVIIIème siècle) où tous les éléments de l’univers sont représentés.

pieds_bouddha.jpg

Les attouchements corporels tenaient une grande place dans la société indienne ancienne. Ils figurent déjà dans des textes sacrés et ésotériques millénaires de l’Inde. Ils proposent des conseils d’intégration harmonieuse entre les êtres dans la société et face à l’ordre cosmique universel.

Le massage n’était pas seulement un moyen thérapeutique, mais également un lien philosophique. Serait-ce une médecine psychosomatique, lien entre le corps et l’esprit ?

Un des documents les plus anciens qui traite de massage réflexe est le NEI TCHING SOU VEN attribué au chinois HOUANG TI. Ce document date de 2700 ans av. JC. On peut affirmer que la médecine traditionnelle chinoise employait soit les aiguilles, soit les attouchements (acupressure), soit les massages (réflexothérapie). Ses massages de réflexothérapie remontent à la nuit des temps.

Il a été retrouvé dans certaines tombes des petits poinçons de pierre qui servaient à cette thérapie. Mais avant d’utiliser des poinçons ou des aiguilles, les chinois utilisaient leurs mains et l’extrémité de leurs doigts pour stimuler les points réflexes du corps.

Lavande

Plus récemment, la théorie des zones réflexes fut décrite pour la première fois à la fin du siècle dernier par HEAD et MACKENSIE.

Enfin, nous citerons les travaux d’Eunice INGHAM qui décrivent la méthode de réflexologie par massage compression, connue et employée maintenant dans de nombreux pays. Eunice INGHAM s’est référée à l’origine sur les travaux du docteur William H. FITZGERALD, fondateur de la zone des réflexes.

Le docteur William H. FITZGERALD, chef de service de rhinolaryngologie à l’hôpital Saint-Francis de Hartford (Connecticut), découvre la méthode chinoise de la thérapie des zones (réflexothérapie). Cette thérapie fut alors soumise à l’attention du corps médical.

Le docteur FITZGERALD soulignait que la pression et le massage de certaines zones avaient un effet bénéfique pour ramener à la normale les fonctions physiologiques des différents organes du corps. Reprenant ces travaux, Mme INGHAM vérifie et revérifie alors chaque zone réflexe du pied et en établit une cartographie (ci-contre). Elle utilise elle-même cette méthode thérapeutique avec succès pendant des années.

La réflexologie se développe alors dans le monde entier.

La réflexologie plantaire Sud Africaine est une technique dite « douce », elle a été mise en place dans les années 1980 par Chris Stormer en Afrique du Sud.

C’est une technique totalement indolore. Le toucher du praticien agit sur le système nerveux central et autonome du receveur. Cette méthode se distingue d’autres méthodes de podoréflexologie par la qualité et finesse du toucher sensitif et des effleurements qui font partie du soin. Le soin très agréable plonge le receveur dans l’état alpha qui permet l’auto-guérison de l’organisme en favorisant un retour à l’homéostasie dans l’organisme.

La réflexologie plantaire thaïlandaise est la réflexologie type, pour une évasion antistress énergisante. Elle fonctionne par pressions, étirements, lissages, percussions redynamisantes, la réflexologie plantaire thaïlandaise favorise une bonne circulation énergétique générale, elle aide à l’élimination des toxines et renforce les ressources naturelles d’auto-défense de l’organisme.

Pourquoi la réflexologie ?

Pied_bébé_IMG_3061

Le but de la réflexologie est de traiter les organes déficients en aidant la nature à rétablir l’homéostasie. C’est un merveilleux instrument d’entretien et de prévention, en traitement d’appoint à d’autres traitements médicaux.

Le pied donne des informations importantes sur l’état de santé général du consultant. Si chacun de nos organes travaille et se repose normalement comme le veut l’alternance naturelle, notre corps est alors en bonne santé. Si à l’inverse, un organe fonctionne mal, les cellules vont se congestionner et le mécanisme alterné travail/repos va être modifié. L’organe va alors travailler sans répit et le réflexologue trouvera des zones réflexes encombrées au niveau correspondant du pied.

Une simple mauvaise habitude de vie, une mauvaise alimentation ou des périodes de repos trop courtes peuvent déséquilibrer un organe ou même un groupe d’organes, car il se produit souvent une réaction en chaîne. Le corps est un tout : un déséquilibre à en endroit se répercute petit à petit à un autre endroit et ainsi de suite.

La réflexologie permet de relâcher la tension et améliorer la gestion du stress, favoriser la circulation sanguine et le déblocage des influx nerveux, aider la nature à rétablir l’homéostasie (équilibre dynamique obtenu grâce à des changements constants pour nous maintenir en vie) de façon naturelle.

La réflexologie vise à soulager le stress et la tension, améliorer le fonctionnement des systèmes nerveux et circulatoires, favoriser le déblocage des influx nerveux et rétablir l’homéostasie.

Réflexologie plantaire par Flavie Dode Naturopathie

Déontologie

Nous devons toujours demander l’autorisation des parents avant de faire un soin sur un enfant. Le parent doit rester avec le réflexologue, surtout si l’enfant est jeune. L’enfant doit également donner son accord pour le soin. Il faudra bien lui expliquer ce que nous allons faire.

Il faut savoir rester humble et surtout diriger le client vers le corps médical dont il a besoin.

Le réflexologue certifié s’engage sur l’honneur :

  • A pratiquer la réflexologie avec respect et en totale intégrité.
  • A une attitude de réserve et de secret professionnel pour toutes les personnes qui consultent.
  • A ne poser aucun diagnostic, ni établir d’ordonnance, ni même la modifier.
  • A ne pas prescrire ou conseiller de médicaments (les techniques utilisées ne peuvent se substituer à un traitement médical).
  • A laisser à la personne sa totale liberté de choix thérapeutique et de thérapeute.
  • Admet de percevoir des honoraires raisonnables, conformes à l’éthique de la profession.
  • Diriger sans délai vers un médecin toute personne se plaignant ou présentant des symptômes anormaux.
  • A maintenir à jours ses compétences.

Excepté si le réflexologue est médecin, il ne doit pas établir de diagnostic, faire une prescription ou modifier un traitement, établir un traitement pour une maladie spécifique.

D’autres articles à suivre dont la consultation de réflexologie-shiatsu du Dos, le Dien-Chan,… à suivre…

Publicités

2 commentaires sur “Articles – Réflexologie : définitions

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.